Fil de navigation

Des quarantenaires à la dérive s'enivrent "scientifiquement" pour échapper à leur morose quotidien. Un film de copains hilarant, grinçant et mélancolique.

Nouveau film de Thomas Vinterberg, auteur repéré à Cannes en 1998 suite à l'impressionnant Festen et au manifeste naturaliste Dogme cosigné avec l'autre trublion du Danemark Lars von Trier.

Par son sujet autant que sa manière de jouer avec les registres de la comédie, le désinvolte film Drunk prend une ampleur inattendue et gagne en pertinence à mesure que son propos sur le malêtre d'une classe moyenne anonymisée révèle les failles de nos sociétés postmodernes.

L'auto-destruction de ces gens "qui ne sont quasi plus rien", le je-m’en-foutisme de ces perdants magnifiques, sont une révolte sans lauriers ni roses, hurlée avec un admirable panache !

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.